Visites

Visite Arles le 19 avril 2017

sortie à Arles 

visite-bazille

> Exposition Frédéric Bazille  le mardi 20 septembre 2016 à 11H, Musée Fabre, Montpellier + une conférence le lundi 19 septembre à la Bibliothèque universitaire Vauban

> Musée Chabaud à Graveson et Musée Estrine le 31 mars 2016

sortie à Graveson

> Musée d’histoire de Marseille : nouvelle date proposée jeudi 11 juin 2015

> Sortie au Camp des Mille : le mercredi 15 octobre 2014

A la suite de notre lecture de « Le diable en France » de Lion Feuchtwanger a été prévue une sortie au Camp des Mille qui se situe aux portes d’Aix en Provence.

Milles bat 1

groupe Les mIlles

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Sortie au musée Fabre pour l’exposition « Le goût de Diderot »

Ce mardi 10 décembre 2013, nous étions une quinzaine pour la visite de l’exposition « le goût de Diderot » au musée Fabre à Montpellier. Philosophe, romancier, dramaturge, encyclopédiste, Diderot a également joué un rôle pionnier dans le domaine des arts, en rédigeant à partir de 1759 les comptes-rendus de neuf salons. Ceux-ci serviront et servent encore de modèle et de référence à la critique d’art. Ainsi bénéficiant d’une visite  guidée fine et pertinente, nous avons découvert  les trois idées maitresses qui  guident le jugement de Diderot  de l’oeuvre d’art : respect de la vérité, place donnée à la poésie,  capacité de l’artiste magicien à  transformer  le banal en œuvre d’art.

Outre ce parcours à travers peintures, sculptures et dessins de ses contemporains, un petit concert s’est fait l’écho des choix musicaux de Diderot.

Bilan très positif pour une sortie riche et documentée
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Notre association a proposé une sortie et visite de l’abbaye cistercienne du Thoronet, le 19 avril 2013.
C’est Claude-Marie Fesquet, professeur d’histoire de l’art, qui a préparé  cette visite, à la suite de la présentation du livre au club lecture les Pierres Sauvages de Fernand Pouillon.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Visite Musée Réattu – Arles

On a tout apprécié, sauf le mistral. Barbara, la guide du Musée, est exceptionnelle, et a beaucoup contribué à nous faire aimer l’exposition. Nous espérons la retrouver à l’occasion d’une prochaine visite. L’après-midi, le Musée Estrine fut une belle découverte pour plusieurs d’entre nous, par l’élégance de la salle et l’intérêt des œuvres. La formule : deux expos + repas ensemble nous semble la bonne, et nous tenons à la garder. Un plus grand nombre de participants serait souhaitable, même si un groupe de dix est parfait pour visiter un musée, et pour le restaurant.

http://www.museereattu.arles.fr/
http://www.lemejan.com/programme.php?type=date&id=172&mo=2012-09

Sortie à Avignon – 5 octobre 2011

Nous sommes allés à Avignon pour voir trois expositions : de l’art contemporain à la Collection Lambert et à la Chapelle Saint Charles, et de l’art du plus ancien au Musée Calvet.

Le Temps retrouvé à la Collection Lambert est une exposition de photos pas comme les autres. Proposée et réalisée par Cy Twombly, avec Éric Mézil, directeur de la CL, c’est une exposition d’une richesse étonnante. Quel plaisir de découvrir les clichés, souvent de scènes domestiques, familiales, avec Degas, Bonnard, Vuillard, Brancusi, Rodin, et les boîtes stéréoscopiques de Lartigue ! Pendant une heure et demie nous fûmes transportés par la beauté et l’originalité des images, et par la variété des techniques employées par les artistes. Nous n’avons pas eu le temps de tout voir, devant revenir l’après-midi pour compléter notre visite avec le petit film, très émouvant, de Sacha Guitry, qui montre Rodin, Monet, Renoir, et Degas vers la fin de leur vie. Sans notre guide Déborah, nous aurions été un peu perdus face à cette grande collection. Elle nous l’a présentée de façon cohérente, et ses explications nous ont aidés à mieux comprendre ces oeuvres, du point de vue technique autant qu’esthétique.

Après un passage roboratif chez Simple Simon, il était temps de découvrir l’œuvre de Richard Long à la Chapelle Saint Charles. Nous sommes habitués à voir son land art dans de grands espaces, mais enfermé devant l’autel d’un monument historique du 18e siècle, le rectangle de 10 tonnes d’ocre, 15 mètres sur 5, nous parut difficile à lire. Encore une fois, ce fût grâce à notre guide que nous avons pu apprécier pleinement les intentions de l’artiste et la réalisation de cette œuvre éphémère.

Ceux qui en avaient encore la force se sont rendus au Musée Calvet pour visiter Fastueuse Egypte, une exposition exceptionnelle de près de 400 pièces sélectionnées dans le fonds d’Esprit Calvet ou prêtées par Le Louvre et d’autres grandes institutions françaises. Pas de guide cette fois, mais les panneaux pédagogiques suffisaient amplement.


Au bout du compte, une excellente journée, qui nous a rappelé encore une fois que l’offre culturelle de notre région est très riche et parfaitement mise en valeur grâceaux compétences des personnes qui travaillent dans ce domaine.

Compte-rendu de la visite à Sète de l’exposition de Claude Levêque

le samedi 25 septembre 2010, de l’exposition The diamond sea par l’artiste Claude Lévêque, au Centre régional d’art contemporain de Languedoc-Roussillon (CRAC).

L’exposition est un voyage onirique et féérique composé de 9 dispositifs à la fois visuels et sonores autour de la figure de Casanova


Sortie de printemps à Lunel le mardi 6 avril 2010

Le 6 avril dernier, une quinzaine d’Usagers de Carré d’Art ont passé la journée à Lunel. Le matin, nous avions rendez-vous à la nouvelle médiathèque, ouverte le 6 février 2010, qui dessert les treize communes du pays de Lunel et ses 42.500 habitants.

Créer à partir d’un bâtiment construit pour des bureaux une médiathèque intercommunale, tel était le défi qui se présenta à Florence Leroy quand elle fut nommée directrice du futur établissement. Trois ans plus tard, nous en voyons les résultats. Dans un décor simple et agréable, on remarque une fréquentation importante, intergénérationnelle et interculturelle. La médiathèque est un véritable lieu de savoir et d’échanges, où les gens se sentent bien.

Les collections de 80.000 documents sont reparties sur trois niveaux : pôle adulte et adolescent, pôle jeunesse, pôle musique, cinéma et multimédia. Il y a un auditorium d’environ cent places, des espaces de travail et de lecture, une salle pour « les heures du conte », et un espace bébé. A chaque niveau se trouve un poste d’accueil et de renseignement. Un programme de rencontres, débats, lectures, expositions, projections et formation multimédia est proposé à un large public, et il y a aussi des animations pour enfants et l’accueil de classes. La médiathèque est ouverte 25 heures par semaine, et un dimanche matin par mois, d’octobre à avril. En trois heures, le dimanche, 1.300 documents sont empruntés. En outre, les personnes à mobilité limitée peuvent demander le portage de livres à domicile. L’inscription, le prêt des documents et l’ensemble des services proposés sont gratuits. Pas surprenant qu’il y ait toujours du monde.

La visite de l’après- midi a été consacrée au Fonds Médard conservé dans l’ancienne mairie de Lunel, visite conduite par M.Romuald Goudeseune, le conservateur du fonds. Jean Louis Médard (1768-1841) était un négociant en tissus né à Lunel dans une grande famille protestante (mais il fut baptisé catholique sous l’Ancien Régime). Ses activités s’étendaient à tout le midi. Pendant toute sa vie, il constitua une magnifique bibliothèque personnelle qu’il légua à sa mort, à la ville de Lunel. Ce fonds qui fut versé à la ville en 1858 et conservé depuis, contient 5000 volumes (3000 œuvres), dont la moitié ont été publiés du vivant du collectionneur et qui ont été superbement reliés par les plus grands relieurs du temps dans le style de la reliure romantique.


Tout en étant encyclopédique et richement pourvu de littérature classique, le fonds privilégie quelques domaines, le théâtre et les périodiques de l’époque révolutionnaire, le protestantisme, la littérature médiévale (fabliaux) et antique. Il possède aussi une édition unique du livre de Buffon sur Les Oiseaux avec des illustrations somptueuses. Un « enfer » conserve, entre autres ouvrages, de terribles caricatures anticatholiques éditées après la révocation de l’édit de Nantes à l’étranger. J.L Médard commentait parfois personnellement certains livres comme les Essais de Montaigne par des préfaces personnelles qu’il joignait au texte. En présentant ce fonds de façon très vivante, M.Romuald Goudeseune a montré aux visiteurs un certain nombre d’ouvrages et de reliures. Au total une visite passionnante qui a enchanté les présents.