Archives

Rencontre originale avec l’auteur italien Giorgio Vastaautour d’un roman dérangeant

Le samedi 26 février 2011, nous avons accueilli à Carré d’Art, Giorgio Vasta pour son roman « Le temps matériel » sorti en 2008 chez l’éditeur romain Minimum Fax et dont la traduction française par Vincent Raynaud a été publiée en 2010 chez Gallimard.

Giorgio Vastaest né à Palerme en 1970, vit à Turin où il enseigne l’écriture narrative auprès de divers instituts ; il est aussi éditeur et conseiller éditorial. Il est actuellement en résidence au Diable Vauvert pour un séjour de trois mois consacrés à la rédaction de son second roman à paraître en 2012. C’est donc en compagnie d’Annick Mallardeau, chargée de mission à l’Association « Les avocats du diable »et d’une jeune traductrice, que nous l’avons rencontré.

Rencontre agréable s’il en fut, grâce au talent de notre modérateur Monsieur Canonge , qui a rendu possible le jeu des questions réponses en toute fluidité et à la simplicité de l’auteur répondant sans retenue aux questions parfois dérangeantes sur ce roman lucide et cruel. Les lecteurs présents ont salué l’écriture de l’auteur, certains le rapprochant de Proust, et tous les auditeurs étaient d’accord pour dire que si ce n’était pas un roman facile, c’était une révélation littéraire et une plongée sans concession en 1978, année de l’assassinat d’Aldo Moro.

Après la rencontre, une séance de signature a eu lieu à la Librairie de Carré d’Art.